En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Les Dangers du Frelon Asiatique





 

Pour l'homme

La piqûre du frelon asiatique n’est pas plus toxique que celle du frelon européen.
 
Dans la plupart des cas, les piqûres causent une réaction locale (enflures, démangeaisons). Ceci est normal.
Contre l’inflammation, appliquez une source de chaleur à proximité de la zone (cigarette ou sèche-cheveux) pendant 2-3 minutes, puis du froid. Cette procédure permet de détruire les principes actifs du venin.
 
Des envenimations plus graves peuvent apparaître, notamment chez les individus hypersensibles et allergiques, ou suite à des piqûres multiples. Elles restent les mêmes que celles des autres espèces.
 
Restez vigilant en présence de frelons asiatiques et consultez un médecin ou un centre d’urgence si vous vous êtes fait piquer.
 
 
Pour en savoir plus…
 
Piqûre chez un sujet allergique et hypersensible : la piqûre peut provoquer une réaction générale, un choc anaphylactique (déficit cardiorespiratoire), qui nécessite un traitement médical. En cas d’antécédents, il est prudent de conserver à portée de main un kit d’adrénaline prêt à l’emploi.
 
Piqûres multiples : elles peuvent entraîner des symptômes généraux provoqués par la toxicité des venins (troubles moteurs, paralysie, hyperthermie, tachycardie…). 




 

Pour l'abeille


L’abeille est une proie de choix hyper-protéinée pour les frelons asiatiques. Depuis son arrivée sur le sol européen au début des années 2000, le frelon asiatique est devenu un véritable prédateur que les apiculteurs redoutent.
 
Selon les chiffres du ministère de l'agriculture, l'abeille représenterait 70% des proies du frelon asiatique en milieu urbanisé, contre 30% en milieu rural. C’est pour cela qu’en 2012, les ministères de l’écologie et de l’agriculture l’ont classé comme espèce envahissante et nuisible.
 
Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du ministère de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt.
 

Certains gestes pour éviter le danger :

- N’approchez pas des frelons asiatiques et de leur nid, ou de toute autre espèce d’hyménoptères, afin d’éviter les comportements agressifs.
 
- En présence d’un nid, évitez les chocs et/ou vibrations du support.
 
- Ne jetez pas de projectiles sur le nid ou ne tentez pas de le détruire vous-même.
 
- A l’approche de l’été, avant d’entreprendre des travaux de toiture, de taille ou d’élagage, observez les lieux et l’environnement pour repérer  les mouvements d’insectes révélant la présence d’un nid.
 
- Si un ou plusieurs frelons asiatiques sont dans votre maison, ouvrez les portes et fenêtres, sortez et patientez calmement.

Le saviez vous ?

Les nids sont abandonnés et non réutilisés.

Les colonies de frelons asiatiques ne vivent qu'un an.

Les piqûres multiples sont plus sévères chez le frelon asiatique que chez le frelon européen car le nombre d'individus dans un nid est plus important.

La longueur du dard du frelon asiatique est de 0,6cm, comme chez le frelon européen.

Plusieurs nids peuvent cohabiter dans un rayon de 300m. Appelés « nids satellites » et plus gros que l’initial, ils ont été conçus pour abriter l’ensemble de la colonie, devenue trop importante pour le nid primaire.